APPRENDRE

Troubles de l'apprentissage

Mieux comprendre pour mieux accompagner

Public : enseignants du fondamental ordinaire

Formatrice : Ingrid Hoonhorst

Durée : 1 journée

Dyslexie, dysorthographie, dysphasie, dyscalculie, dysgraphie, trouble de l’acquisition des coordinations sont autant de manifestations de ce que l’on nomme troubles d’apprentissage. Quels sont les points communs et les spécificités de chacun de ces troubles ? Quelle est la différence entre un trouble et un retard ? Quel est le rôle de l’enseignant dans la détection des symptômes ? Quels outils et quelles réponses pédagogiques proposer ? Avec comme toile de fond le décret relatif à l'accueil, à l'accompagnement et au maintien dans l'enseignement ordinaire fondamental et secondaire des élèves présentant des besoins spécifiques, nous verrons comment articuler connaissances théoriques et réponses pédagogiques.

1

Quelles réponses pédagogiques aux besoins spécifiques des élèves dyslexiques ?

Public : enseignants du fondamental ordinaire et secondaire

Formatrice : Ingrid Hoonhorst

Durée : 2 jours

 

La dyslexie est un trouble d’apprentissage fréquent qui touche 1 à 2 enfants par classe. Au-delà des idées fréquemment véhiculées sur ce trouble, nous prendrons connaissance des derniers résultats de la recherche scientifique pour appréhender la dyslexie comme un fonctionnement cérébral différent occasionnant des difficultés scolaires mais aussi des avantages. Plus spécifiquement, nous verrons les différentes typologies, causes présumées, la symptomatologie, l’impact de ce trouble dans la construction de l’individu. La deuxième journée de formation sera consacrée aux outils d’observation utilisables par les enseignants et aux différents types d’aménagements raisonnables. Cette deuxième journée se veut résolument co-constructive. A partir d’exemples concrets et d’une liste d’aménagements nous questionnerons nos a priori, croiserons nos points de vue, nos pratiques pour déterminer ce qu’est un aménagement raisonnable (en termes de coût et d’investissement temporel), juste (vis-à-vis de l’enfant dyslexique et des autres enfants) et constructif.

L’apprentissage coopératif

2

Coopérer pour apprendre, apprendre à coopérer

Public : enseignants du fondamental ordinaire et secondaire

Formatrices : Tatiana De Barelli et Isabelle Comte

Durée : 2 jours

La compétition est omniprésente dans le monde des affaires, du sport, à l’école. Le stress lié à la compétition est-il positif ? En particulier pour les élèves ? De nombreuses études en sciences de l’éducation encouragent la co-construction des savoirs, montrent l’intérêt de la coopération pour donner du sens à l’apprentissage. Nous verrons comment et pourquoi il peut être utile de transformer des pratiques de compétition vers une dynamique de collaboration en classe, à l’école, dans le monde.

Pour nous accompagner sur les chemins de la coopération, nous utiliserons des outils ludiques (les jeux), l’apport des intelligences multiples, les cartes mentales et des auteurs choisis.

 

Du son à la conscience phonologique, en passant par la couleur

La pédagogie Gattegno

3

Public : enseignants du fondamental ordinaire

Formatrices : Tatiana De Barelli et Isabelle Comte

Durée : 2 jours

Explorer l'univers des sons, des signes et du sens c'est - pour un bébé ou un très jeune enfant - vivre l'intensité de l'observation, l'énergie de la recherche et la jubilation de la découverte. Pour les élèves et les enseignants pourquoi en serait-il autrement ? Cette formation choisit la voie du jeu. C'est par des expériences ludiques que nous redécouvrirons comment se construit la conscience phonologique. Nous jouerons à jongler avec les unités sonores d'une langue inconnue. Nous expérimenterons pendant deux jours des activités faciles à mettre en œuvre en classe et les élèves auront envie de les pratiquer sur le chemin de l'école ou à la maison.

Nous nous inspirerons des apports théoriques et pédagogiques de Caleb Gattegno au sujet de l'apprentissage de la lecture et nous utiliserons les outils pratiques de cette approche y compris ceux qui, créés récemment, sont au format numérique. (outils en lignes, dessin animé, vidéo).

 

La pédagogie Non Violente

4

 

Vers une Pédagogie de la Non-Violence

Public : enseignants et éducateurs du secondaire

Formatrices : Tatiana De Barelli et Isabelle Comte

Durée : 2 jours

Avant d’aborder la Pédagogie de la Non-violence, nous verrons tout d’abord comment reconnaître les situations de violence vécues avec les enfants, les adolescents, à l’école, mais également en tant qu’adultes dans les différentes institutions.

Puis, nous verrons comment « dénaturaliser » cette violence parfois insidieuse.

Enfin, et ce sera le cœur de ces deux journées, nous verrons la pédagogie de la non-violence active comme une construction soignée, précise, patiente, permanente… et qui s’inscrit sur trois plans : social, institutionnel, individuel.

Nous planifierons la mise en oeuvre des conditions favorables au développement de contextes, d’attitudes de «bientraitance» pour une relation positive entre tous les intervenants de la classe. Nous verrons également les liens avec les apprentissages.

Cette formation est ludique, pratique, profonde.

educart.asbl@gmail.com

Rue des Chevaliers, 14 – 1050 Ixelles

 

©2020 Educ'Art - website by Alexis Berthet - Confidentialité

 

+32 2 506 41 17

+32 486 846 812

mail.png
  • Youtube
  • Facebook Social Icône